Voyages

Sur cette page vous allez pouvoir découvrir les différents pays que nous avons visités.

Notre premier voyage nous amène en Géorgie.

31 octobre 2018 ·

Ça y est, l’aventure commence, nous voici arrivés dans le Caucase. On commence par le commencement, la Géorgie, berceau de la viticulture, où 8000 ans auparavant, le vin naquit et surement avec, les première gueules de bois. Aujourd’hui, on assiste à une véritable renaissance de son patrimoine viticole et une revalorisation des cépages endémiques dont le pays possède la plus grande collection au monde (525 cépages endémiques). La production de vin, riche en qualité fut en effet interrompue pendant la période soviétique au profit d’une production de quantité hyper-industrialisée, n’utilisant seulement que deux cépages offrant de gros rendements, le Saperavi (rouge) et le Rkatsiteli (blanc). Ce n’est que depuis une vingtaine d’années que la Géorgie a retrouvé une place sur la carte des grands, revenant à des méthodes ancestrales de vinification, faisant le bonheur des grands et des petits amateurs de vins naturels. GAUMARJOS ! (santé)

Photos: Sur le parvis de l’Eglise Gargeti trinity, Kazbegi ; un verre de Saperavi, Kakheti

1 novembre 2018 ·

Le Qvevri, véritable emblème est à la Géorgie ce que le fût de chêne est à la France, à la différence près que ce contenant est utilisé depuis plusieurs millénaires tandis que les barriques ne sont devenues populaires qu’au Moyen-Age. Ces gigantesques amphores en argile pouvant aller de 800L à 3000L sont enterrées dans le sol, recouvert d’argile où ils conserveront le vin pendant plusieurs mois. Dans certain cas, la vinification s’effectue dans le qvevri. Au delà d’avoir une portée symbolique, il permet aux cépages de s’exprimer sans masquer leurs arômes, de conserver le vin dans un environnement hermétique à température stable n’utilisant aucune technologie supplémentaire. Dr Eko, producteur emblématique en Géorgie va jusqu’à comparer la forme du Qvevri avec celle d’un utérus, expliquant que c’est ainsi le moyen de rendre à mère nature son raisin et lui laisser le soin de couver et faire naître le vin. Aujourd’hui, on assiste à une recrudescence de l’utilisation d’amphore en Europe de l’Ouest, mais jamais assez de crédit n’est accordé à la Géorgie, le père de cette méthode. Heureusement, en 2013, les méthodes traditionnelles de vinification géorgienne furent inscrites au patrimoine immatériel de l’UNESCO, rendant au pays les hommages et distinctions qu’il mérite.

Photos: Qvevri au domaine Artanuli Gvino, Kakheti

Nous mettons notre site à jour très régulièrement, vous pourrez ainsi suivre la suite de nos aventures et découvertes. A bientôt. Alexis et Maxime de CYCLOVINO

Cyclovino, Voir et Boire le Monde